Comment rendre l'eau accessible à tous?

I. L'eau et la terre:

1. les pays en manque d'eau: l'Afrique du Nord, le Proche-Orient, Arabie, une partie des USA, l'Inde du Sud...

    importantes réserves en eau: la Russie, le Canada, l'Amérique latine, l'Afrique sub-saharienne...

 2.Répartition de l'eau: (à compléter)Avare

L'inégalité des pays devant les ressources en eau. Celles-ci varient de moins de 100 m3 à plus d'un million de m3 par personne et par an, selon la région du monde. Des projets de transfert d'eau entre pays existent, notamment entre la France et l'Espagne (par un canal qui apporterait l'eau du Rhône en Catalogne). Mais ces projets se heurtent souvent à des problèmes géopolitiques.

Enfin, les progrès technologiques permettent aujourd'hui de puiser l'eau là où elle est la plus abondante : la mer. Des usines de dessalement transforment l'eau salée en eau douce consommable. C'est le cas par exemple à Malte (où plus de la moitié de l'eau douce provient du dessalement) et dans les pays du Golfe. Mais le dessalement reste une solution très onéreuse.

3.Mesures mises en place par l'ONU:

 

En septembre 2000, les chefs d'états réunis au Sommet du millénaire des Nations Unies se sont engagés à réduire de moitié d'ici 2015 la proportion de personnes n'ayant pas accès à une eau propre, potable, et sûre. Au sommet mondial de 2002 sur le développement durable de Johannesburg, il a été convenu de diviser par deux la proportion de personnes n'ayant pas accès à une hygiène adaptée, toujours d'ici 2015.

 

Actuellement, on estime qu'approximativement 30milliards de dollards sont dépensés tous les ans à travers le monde pour améliorer les conditions d'offre et d'hygiène de l'eau potable. On estime que 14 milliards de dollards additionnels seront nécessaires pour remplir les objectifs relatifs à l'eau et l'hygiène.

 

II. Solutions:

1.Transport d'icebergs:      

 

Certains parlent des icebergs comme de simples blocs de glace, « gaspillés » sans avoir été utilisés lorsqu’ils fondent dans la mer. Malgré l’optimisme des années 1970, la technologie ne permet pas encore de faire verdir le désert avec des icebergs transportés de l’Antarctique. Les icebergs du Groenland, par contre, lorsqu’ils dérivent en eau internationale, sont déjà exploités à des fins d’embouteillage commercial.

 

Dans les années 1970, certains chercheurs croyaient que le transport d’icebergs de l’Antarctique jusque dans les zones arides du globe pourrait résoudre de nombreux problèmes d’approvisionnement en eau. En plus de représenter des réserves immenses, l’exploitation des icebergs peut se faire sans coûts politiques importants, puisque cette eau est inutilisée et n’appartient à personne.

 

Jusqu’à ce jour, cette option ne s’est pas concrétisée, car le coût financier est trop élevé et de nombreux problèmes techniques se posent.

 

L'entreprise Transport International ltd,créée en 1977, avait pour mandat d’étudier la faisabilité du transport de 100 millions de tonnes d’eau d’iceberg de l’Antarctique jusqu’au port de Jeddah (en Arabie Saoudite), sur une distance de 14 000 kilomètres.

 

Afin de minimiser la fonte (estimée à 20 % pour un voyage d’une durée d’un an jusqu’en Arabie Saoudite ) lors du passage en eaux tropicales, S.N. Hussain expose l’avantage d’utiliser une couche isolante en mousse de polyuréthane. Pour un iceberg moyen de 1 300 par 300 mètres, il en évalue le coût à 8 millions de dollars .

 

Après avoir identifié par avion les icebergs accessibles, les « chasseurs » se rendent sur place en bateau et cassent des morceaux de glace à l’aide de scies et de grues accrochées à l’iceberg. Certains vont même jusqu’à tirer les icebergs à la carabine en espérant que des morceaux plus petits s’en détachent . La glace est ensuite concassée, puis entreposée dans des barges en vue de la fonte, ou bien est emballé dans une "jupe" en plastique ouverte en bas et en haut. Le tout est tiré par bateau au travers des océans. L'eau douce qui fond durant le trajet repousse l'eau de mer et est pompée à destination. Le coût énergétique de ce transport n'est pas très important, probablement supportable et comparable, voire inférieur à celui du dessalement.(Expérience) Pourquoi l'iceberg flotte -t-il? C'est tout simple. En règle générale, tout corps liquide, lorsqu'il se solidifie, subit une rétraction volumique car la disposition des atomes ou molécules change.

Mais pas pour l'eau ! En effet, lorsque l'eau cristallise, le réseau cristallin est tel que dès la température 3.98°C, la glace gagne en volume (au lieu d'en perdre). Ainsi, en atteignant des températures négatives, la glace peut gagner 10% de volume en plus par rapport à l'eau (pour la même quantité de matière).

De ce fait, la glace est moins dense que l'eau, par conséquent, pour un même volume d'eau et de glace, c'est la glace la plus légère. Et donc la glace flotte sur de l'eau grâce au célèbre principe d'Archimède : « tous corps plongé dans un fluide subit une poussée verticale dirigée du bas vers le haut, égale au poids du fluide déplacé ». Pour un même volume, nous avons vu que l'eau est de poids supérieur, donc la force d'archimède exercée sur la glace est supérieur au poids de la glace, et donc cette force maintient la glace à la surface de l'eau.

Chaque barge a une capacité d’environ 1 200 tonnes . Un morceau d’iceberg de 2 000 kilogrammes aurait une valeur de 600 $, et l’entreprise Canadian Iceberg espérait en récolter 800 000 kilogrammes en 2002 .

 2. La dessalinisation de l'eau:             

72% de la surface totale de la terre est recouverte d'eau. 97% de cette eau est salée. C'est pourquoi il existe des usines de dessalement de l'eau.

Deux grandes technologies de dessalement sont utilisées :

  • le dessalement thermique : en vaporisant l'eau dans des installations de distillation, on la sépare des sels qu'elle contient ;
  • le dessalement membranaire : il consiste à faire passer l'eau sous pression à travers une membrane qui laisse passer l'eau mais retient non seulement les sels, mais aussi les bactéries et les virus.

Les pays utilisant la technologie de dessalement de l’eau de mer sont surtout situés au Moyen Orient, Amérique latine, Espagne et les USA.

Cependant cette technologie est consommatrice d'énergie dont la combustion participe à l'effet de serre. Il convient donc d'être conscients des effets pervers de cette solution.

 

Clara Tallieu et Isabelle Pasquier

QUESTIONS:Concernant les pays ayant des ressources en eau, préciser ce que sont ces ressources. Concernant les pays ayant peu de ressources, ils sont pourtant entourés d'eau. Comment fonctionne une usine de déssalement de l'eau de mer?Quelles sont les notions physiques et chimiques qu'utilisent ces usines?Comment se fait il que les icebergs transportés de la banquise vers les zones arides fondent si peu? Que penser de l'énergie nécessaire pour remorquer ces icebergs? Faire un bilan de force, évaluer l#énergie necessaire pour deplacer un bloc sur une distance...Les courants marins peuvent ils être utilisés? Pourquoi les icebergs flottent-ils alors qu'ils sont solides : normalement les solides coulent dans leur liquide?

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site